Le bonheur est-il instinctif?

Si tu as cliqué sur cet article pour lire ses premières lignes, c’est que tu es forcément quelqu’un qui mérite d’être heureux. Alors recentrons nous sur nos sens les plus précieux pour rallier leurs forces dans un seul corps… ce corps qu’est le tien.

Tout d’abord, il est important de se poser la question de : Pourquoi je veux être heureux? Est ce parce que c’est le meilleur état d’âme que le corps et le cerveau réclament par instinct? Ou il s’agirait d’un besoin que la société a créée?

Ici, tu as le droit de philosopher et de faire tes propres conclusions… mais je te demande de répondre à mes questions au fur et à mesure pour pouvoir avancer dans notre réflexion sur le bonheur.

Dans l’article précédent, il me semble avoir expliqué scientifiquement les raisons pour lesquels notre corps est à la recherche constante du bonheur, ce qui nous plonge dans le refus total de toute émotion néfaste qui risque de nuire à notre bien-être… Pourtant, les émotions que l’on juge négatives comme la peur, la colère et la tristesse arrivent à prendre le dessus sur notre joie de vivre et sur les moments d’euphorie qui se font de plus en plus rares. Ces émotions sont naturelles et font partie intégrante de notre identité, ils sont même indispensables si l’on veut réellement savourer le bonheur et l’apprécier quand il est là. Pour mieux m’expliquer, nous ressentons la présence de la douleur mais très rarement son absence. Quand la douleur ou le malheur sont présents dans notre vie, notre corps et notre cerveau sait nous dire qu’il s’agit d’un danger ou d’un état d’âme qu’il faut absolument fuir, mais son absence ne nous alarme pas autant, sauf que grâce à nos expériences, nous nous forçons en quelque sorte à apprécier cette sensation agréable d’ « absence de douleur » et de « présence de sécurité ».

Pour répondre à mes propres questions, je préfère citer Anton Tchekov qui a dit que « le bonheur n’existe pas. Seul existe le désir d’y parvenir »; j’ai toujours été d’accord avec la logique de cette citation parce que j’ai observé sa vérité dans mon propre vécu. D’ailleurs, je suis consciente qu’il s’agirait d’apprendre à vivre le moment présent et ne pas se focaliser sur le passé ni sur le futur, mais nous sommes presque tous entrainés à désirer ce qui ne nous appartient pas/plus. Certains estiment que l’argent et la richesse sont la seule potion magique à leur bonheur, et dès qu’ils y parviennent, ils se retrouvent au fond d’une dépression aiguë dont les solutions sont beaucoup plus complexes qu’un gros compte en banque. D’autres rêvent d’une fête de mariage extraordinaire, mais leurs pensées décollent lors du jour J ou se retrouvent dans une pression énorme. Ce ne sont que des exemples parmi tant d’autres, car rien ici ne fera l’unanimité, surtout qu’il s’agit d’un concept immatériel.

Le bonheur est-il réclamé par notre instinct?

En principe, OUI; parce que des hormones du bonheur ont été analysées et reconnues par les scientifiques dont la dopamine, l’ocytocine, l’endorphine et la sérotonine, qui vont venir directement donner de l’énergie au cerveau, provoquer un relâchement des muscles ou traiter carrément une crise respiratoire.

Créée par ZOZI
Créée par ZOZI

Le bonheur est-il un besoin créé par la société?

A mon avis, la société est responsable de l’image que l’on a du bonheur, mais elle n’est pas la fondatrice des hormones et de leurs effets. Elle peut être par exemple derrière les affiches publicitaires qui stimulent les neurones pour pousser à la consommation, créer un état désagréable pour faire pression par la suite dans des intérêts spéciaux ou exercer le contrôle sur une communauté grâce à la manière avec laquelle le bonheur a été manipulé. Certes, c’est un sujet assez complexe pour être traité dans un paragraphe.

Pour conclure, si le bonheur n’était pas quelque chose de magnifique je ne l’aurais pas espéré pour vous et moi.

Zineb RHAFRHOUF

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s