Lancer son business (ce qu’il faut savoir)

Beaucoup de personnes croient que pour lancer un business, il faut un capital énorme et des moyens illimités pour pouvoir commencer. Mais heureusement pour nous, ce n’est pas totalement vrai.

En effet, il s’agit d’étudier le marché pour comprendre ce dont il a besoin, résoudre un problème ou proposer un produit/service qui va forcément plaire au consommateur.

Avant toute chose, je te conseille vivement d’organiser tes idées en les notant dans un cahier, écrire noir sur blanc ce que tu veux vendre ainsi que de décrire l’univers sur lequel tu veux faire vivre ton concept.

Image de Karolina Grabowska

Quand on s’y met pour la première fois, on a tendance à surestimer l’équation du temps et des résultats; c’est-à-dire que nos rêves sont aussi grands que l’on se perd dans des étapes qui sont encore irréalisables. C’est bien de voir l’image dans son ensemble, de fixer tes objectifs sur le long terme, mais il est très important de toujours revenir à la source et se focaliser sur la concrétisation des étapes les plus proches. Comme par exemple faire les premières recherches, tâter le marché, se documenter sur le processus, regarder des vidéos explicatives de personnes qui sont passées par la même chose, avoir une idée sur les prix, …

Tout au long de tes recherches, prends note de tout ce qui te semble intéressant car tu vas forcément l’oublier à cause de la densité des informations qu’il faut mémoriser tout au long du processus, et essaye de formaliser à chaque fois en allant vers les fournisseurs, en osant demander et de récupérer des catalogues, des informations essentielles pour étudier le marché.

Lukas sur Pexels

Et parce que le but ultime est de réussir, ne te laisse pas distraire par d’autres projets ou de sauter à chaque fois d’une idée à une autre, mais plutôt de terminer ce que tu as commencé avant de passer à un autre projet; et ça c’est tout un autre débat.

  1. Se décider sur l’idée du projet :

Il n’est pas rare qu’une personne ait l’envie de lancer un projet pour plusieurs raisons, sans pour autant avoir une idée exacte sur ce qu’elle veut faire. Il est donc question d’inspiration qui peut découler de son domaine d’études, de son secteur de travail, d’une passion envers quelque chose ou le besoin de sauter sur une occasion qui va cartonner dans le marché.

Un Brainstorming peut énormément t’aider; c’est à dire en notant sur un papier tous les concepts possibles qui te semblent intéressants, pour faire une récolte d’idées afin de tirer une conclusion efficace. Cette méthode est très utile quand il s’agit de s’organiser ou d’explorer des horizons toujours abstraits (du contenu à ce propos est en route).

2. Comprendre vos motivations:

Après avoir trouvé le concept qui te parait captivant, essaye de répondre aux questions suivantes afin de contrôler la manette psychologique qui te guide:

  • Qu’est ce qui m’attire dans ce projet?
  • Est ce que c’est réellement ce que je veux faire?
  • Est ce que je dispose de la connaissance et des moyens suffisants qui me permettront d’avancer?

Je te préciser que la création d’une entreprise n’est que le départ d’un long chemin semé d’embûches, alors autant faire quelque chose que l’on aime et dont les problèmes seront mieux accueillis car quand on aime, on ne compte pas…

3. Faire un business plan:

Parce que la planification est une garantie de réussite, le business plan est un document complet qui couvre tous les aspects du projet et formalise par écrit les objectifs de l’entreprise, les méthodes qui seront adoptées pour sa réussite ainsi que d’autres détails importants qui rendent la vision plus claire.

Ce document est une étude de marché ayant pour but de situer l’activité de ton projet au sein de la spirale progressive, en ce qui concerne l’offre et la demande. Il répond donc également aux questions autour de la concurrence qui est un axe primordial à laquelle toute entreprise fait face, sur différentes échelles.

Rien de mieux que de se diriger vers un professionnel pour t’aider à élaborer un bon business plan. Si tu penses que tes moyens financiers de départ ne te permettent pas de te faire assister par un expert, tu peux toujours le faire toi-même en te basant sur des modèles de business plan disponibles sur internet.

Lukas sur Pexels

4. Envisager la concrétisation du son projet:

Pour se mettre à l’oeuvre, il serait intelligent de s’imaginer déjà prêt à se lancer, pour se retrouver face aux défis réels :

  • Qu’est ce que mon projet apporte-t-il de spécial au consommateur?
  • Est ce que l’idée de mon projet n’est pas « trop » consommé?
  • Qui sont les clients visés et est ce qu’ils sont dans le besoin de mon produit/service?

N’hésite pas à demander autour de toi, ou oser te diriger vers des personnes qui ont de l’expérience dans le domaine, afin d’avoir des témoignages démontrés. Bien évidemment, il faut être prudent dans cette démarche puisque tu peux te retrouver face à une personne malveillante, envieuse ou tout simplement fermée sur ce genre de partages d’expérience. Mais il est toujours utile de demander et faire une collecte d’avis pour en tirer une conclusion rationnelle.

5. Trouver le moyen de financer son projet:

J’ai commencé l’article par une phrase remplie d’espoir pour ceux dont les rêves s’écroulent quand ils pensent à la création d’un business, et ce n’est pas un piège pour vous faire lire tout cet article et vous choquer vers la fin.

Il est possible de commencer un business avec un budget très limité ou sans aucun billet d’argent. Mais comment faire?

  • Tu sais forcément rendre un service qui nécessite juste de l’énergie et du temps. Ça peut être de la programmation d’un site web, du babysitting ou transporter des marchandises; afin de gagner un peu d’argent à mettre de côté pour avoir une petite base financière.
  • Parfois, on a une petite somme d’argent (200 euros par exemple) qui nous semble très faible, mais tu peux acheter ton premier stock chez un grossiste, pour le commercialiser et en gagner un pourcentage. Tu peux donc te faire 50 euros de plus à mettre de côté, et ainsi de suite… Cela peut sembler difficile, mais il faut essayer et être rigoureux pour voir que c’est réalisable et possible.
  • Tu peux recourir à une personne qui a les moyens, pour lui proposer l’idée du projet pour offrir en contrepartie ton temps, ton énergie et ta rigueur pour réussir.
  • Dernière proposition, dont je ne suis pas personnellement fan: demander un crédit en banque en proposant un dossier détaillé et assez convainquant pour bénéficier d’un prêt.
David McBee

6. Donner une forme juridique à son entreprise:

Pour éviter tout problème lié à la justice, et faire les choses dans les règles du jeu, il est important voire obligatoire de respecter le régime social, fiscal et juridique du pays dans lequel tu exerceras ton activité.

La rédaction des statuts est l’étape décisive dans ce processus qui nécessite beaucoup de courage. Elle consiste à définir les pouvoirs, à déterminer l’objet social, préciser le montant du capital social et d’autres points primordiaux que tu discuteras avec ton comptable ou un expert.

Pexels

Certes, les dernières étapes sont moins amusantes que les premières puisqu’il s’agit d’un tralala administratif mais rien n’est donné dans la vie, il faut avoir le courage d’accepter les difficultés et les contraintes pour avancer et être fière de soi-même en fin de compte.

Tu peux me suivre sur les réseaux sociaux pour apprendre plus sur le domaine de l’entreprenariat. N’hésite pas d’interagir avec moi dans les commentaires.

ZINEB RHAFRHOUF

Instagram: zozitries

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. MEZROU dit :

    Merci zozi pour les informations

    Aimé par 1 personne

    1. tellme310 dit :

      C’est avec grand plaisir

      J'aime

Répondre à MEZROU Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s