Profiter à fond de la vie, un art que tout le monde peut maitriser

Crier haut et fort l’amour de la vie n’est pas un péché, s’en détacher en est un. Je dis toujours que nous sommes sur cette terre par chance et qu’il faut en profiter jusqu’au dernier souffle, et encore.

Pour s’encourager mutuellement, je vous invite à enrichir votre cerveau d’informations et de culture, de faire en sorte que vos rêves deviennent réalité et de croire que l’avenir est porteur de belles surprises. Le prix est beaucoup plus cher que l’argent (qui n’est finalement que du papier), il s’agit du temps et de l’énergie.

Le temps et l’énergie, deux notions des plus complexes et incontrôlables que tout le monde croit posséder. Une chose est sûre: malgré toutes les tentatives, il est impossible à nos jours (et à ma modeste connaissance) de trouver le chemin vers l’immortalité.

« Déprimant comme discours Zozi, pourquoi vouloir nous rappeler cette phase finale de la vie? », me diriez vous. « Parce qu’elle nous concerne tous », je vous répondrai. Mais vous êtes ici pour écouter mes paroles et contempler ma vision de la vie que j’ai le plaisir de vous transmettre.

Certes, la vie a une date de péremption mais pourquoi la vivre sans en profiter au maximum? Simple comme idée, mais êtes vous surs de vraiment vouloir passer à l’épreuve? D’accepter votre sort tel qu’il est et vivre l’expérience avec l’Oxytonne et la dopamine des réussites mais également l’adrénaline de l’échec?

Comment donc profiter de la vie, avec le peu de moyens qu’on a?

Revenons à la source, l’école nous a appris que nous disposons de cinq sens, mais j’ai toujours eu des croyances beaucoup plus ouvertes. L’odorat, la vue, le toucher, l’ouïe et le goût peuvent se compléter pour faire en sorte que l’analyse du monde extérieur et intérieur se ressentent amplement.

Mais qu’en est-il des pressentiments? Qui nous permettent d’anticiper et de reconnaitre l’arrivée de certaines émotions, grâce à l’intelligence sociale que seul l’homme peut determiner. Ce plaisir unique de ressentir les choses autour de nous, et de comprendre la matière au-delà de ce que l’on peut toucher ou voir.

Le maintien de l’équilibre de notre corps également? Nous négligeons que les objets n’ont pas ce pouvoir de se maitriser sur la gravité et en dehors de celle-ci. L’équilibre, un phénomène naturel qui fonde l’univers et l’attriste quand il lui échappe. Ce sens te permettra de trouver le bonheur même quand certaines choses manquent, car il se base sur la compensation et le changement.

Profitons des sens que nous avons entre les mains* (dont la thermoception qui permet de détecter les températures: pour profiter de la chaleur des mains d’un être cher, ou la fraicheur d’une glace à la fraise).

Mais concrètement ZOZI, qu’est ce que je pourrais faire pour vivre mes sens?

Respirer l’air frais quand on le peut est la première étape. En face de la mer ou en pleine nature, pour nettoyer les poumons et ressentir chaque inspiration et expiration. L’exercice de la respiration aide à détoxifier le corps et gérer les émotions afin de créer un film protecteur autour de votre vie, contre toute pensée négative ou degré émotionnel nocif. Le yoga, le chant ou le sport peuvent être une manière amusante pour expérimenter la respiration profonde.

Manger est une pratique instinctive qui nous permet de s’alimenter pour vivre. Alors pourquoi ne pas en profiter pour déguster chaque aliment dont les fruits, les légumes, les plantes parfumées et un nombre infini de créations divines riches en saveurs. La dégustation est un plaisir que l’on peut répéter tous les jours pour réconforter le cerveau qu’il est en sécurité. Ce dernier nous remerciera en nous envoyant des signaux de satisfaction.

Qui d’entre nous n’aime pas un bon massage pour relâcher les muscles qui se nouent à cause du stress? Je vous conseille vivement de prendre rendez-vous chez votre kinésithérapeute ou spécialiste préféré au moins une seule fois par mois. Si vous n’avez pas les moyens de le faire pour l’instant, troquez un massage contre un autre avec un parent ou un proche.

Faire du bien autour de vous ne sera pas uniquement un devoir, mais plutôt un moment de gentillesse pour vous procurer un sentiment d’humanité et d’amour altruiste. Rendre service à votre voisine en l’aidant à porter ses courses, écouter un ami et le conseiller, contribuer financièrement dans la construction d’un orphelinat ou sauver la planète terre.

Ecouter de la musique qui vous fait du bien, peu importe vos goûts musicaux uniques. Chanter sous la douche en imaginant que votre voix peut dépasser celle de Céline Dion, ou rire 20 fois de la même blague nulle… L’important est de se sentir heureux dans les plus petits détails.

En tout cas, n’oubliez pas de sourire, car ce dernier peut tromper le cerveau et lui dire que vous êtes heureux même quand les choses tournent mal.

Et vous, comment profitez vous de la vie?

 

Zineb Rhafrhouf

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s